Comment greffer des arbres correctement et efficacement - JardinsBuzz
Gardening

Comment greffer des arbres correctement et efficacement

Le greffage est une technique horticole utilisée pour joindre des parties de deux plantes afin qu’elles poussent comme une seule plante. Il est couramment utilisé dans la propagation des arbres fruitiers pour combiner les meilleures caractéristiques du porte-greffe et du greffon. Voici un guide détaillé sur la façon de greffer des arbres correctement et efficacement, y compris la méthode de greffage sous l’écorce.

greffer un pommier

1. Choisir le bon moment pour le greffage :

  • Le meilleur moment pour greffer est généralement à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avant que la sève ne commence à couler (débourrement). Ce timing permet au greffon de guérir et de croître pendant la saison de croissance.

2. Sélection du scion et du porte-greffe :

  • Scion : Choisissez un scion issu d’un arbre sain et exempt de maladies âgé d’un an. Le scion devrait avoir 2-3 bourgeons.
  • Porte-greffe : Le porte-greffe doit être compatible avec le greffon, sain et bien implanté. La taille du porte-greffe peut varier selon la méthode de greffage utilisée.

3. Techniques de greffage courantes :

  • Greffe au fouet : Idéal pour les porte-greffes et les greffons de taille similaire. Faites des coupes diagonales correspondantes sur le scion et le porte-greffe et joignez-les de manière à ce que les couches de cambium (couche verte sous l’écorce) se rencontrent.
  • Greffe en fente : Idéal pour les porte-greffes plus gros. Faites une coupe verticale dans le porte-greffe et insérez un scion avec une extrémité en forme de coin dans la fente.
  • Greffe de bourgeons (Budding) : consiste à insérer un bourgeon dans une coupure du porte-greffe. Cette méthode est courante en été, lorsque les bourgeons sont matures.

4. Greffage sous l’écorce :

  • Idéal pour : Les gros porte-greffes et lors des périodes où l’écorce se détache facilement du bois (au printemps).
  • Processus : Réaliser une entaille en forme de T dans l’écorce du porte-greffe. Retirez soigneusement les lambeaux d’écorce et insérez le scion (qui doit avoir quelques bourgeons et un petit morceau de bois attaché). Fixez le scion en place, en vous assurant qu’il est en contact avec la couche de cambium du porte-greffe.

5. Suivi des greffons :

  • Scellez le greffon avec de la cire à greffer ou du ruban adhésif pour éviter le dessèchement.
  • Fournissez suffisamment d’eau et évitez de fertiliser jusqu’à ce que le greffon soit complètement pris.
  • Surveillez le greffon pour détecter tout signe de croissance ou d’échec, en ajustant les soins si nécessaire.
sceller le greffon avec du ruban adhésif

6. Conseils pour réussir :

  • Désinfectez tous les outils avant le greffage pour éviter la propagation des maladies.
  • Réalisez des coupes nettes et précises pour assurer un bon contact entre les couches de cambium.
  • Étiquetez les plantes greffées pour référence future.
  • La patience est la clé. Certaines greffes peuvent prendre du temps à s’établir.

Le greffage peut être un processus enrichissant, permettant aux jardiniers et aux vergers de créer des combinaisons uniques d’arbres fruitiers ou de réparer les arbres endommagés. Chaque méthode présente ses propres avantages, et les comprendre peut vous aider à choisir la technique la plus adaptée à vos besoins spécifiques. Avec de la pratique et des soins, le greffage peut conduire à une croissance réussie et productive dans votre jardin ou verger.Inspiré par cela ? Partagez l’article avec vos amis !

Leave a Comment