Maîtrisez le jardinage vertical : conseils essentiels pour le jalonnement et le palissage - JardinsBuzz
Gardening

Maîtrisez le jardinage vertical : conseils essentiels pour le jalonnement et le palissage

Cultiver des plantes verticalement est un moyen fantastique d’économiser de l’espace dans le jardin tout en favorisant une meilleure circulation de l’air, en réduisant les maladies et en facilitant la récolte. Que vous travailliez avec une cour arrière spacieuse ou un petit jardin avec balcon, le tuteurage et le treillis peuvent soutenir la croissance de vos plantes vers le haut, conduisant à un jardin plus productif et plus esthétique. Cet article vous guidera tout au long du processus de tuteurage et de palissage faciles de vos plantes, garantissant ainsi qu’elles poussent sainement et fortes.

Comprendre le jalonnement et le palissage

Le jalonnement consiste à enfoncer un tuteur dans le sol à côté d’une plante et à attacher la plante au tuteur au fur et à mesure de sa croissance. Cette méthode est idéale pour les plantes à tige unique comme les tomates et les poivrons.

Le palissage , quant à lui, fournit un cadre sur lequel les plantes peuvent grimper. Il est parfait pour les plantes grimpantes comme les concombres, les pois et les haricots. Les treillis peuvent être fabriqués à partir de divers matériaux et peuvent ajouter une touche décorative à votre jardin.

Matériel dont vous aurez besoin

  • Piquets : piquets en bambou, en bois ou en métal d’au moins 6 pieds de haut.
  • Treillis : Treillis prêts à l’emploi, panneaux pour bovins, filet ou ficelle.
  • Liens : Liens souples, ficelles ou bandes de tissu.
  • Outils : Marteau ou maillet, cisailles de jardin et éventuellement une perceuse.

Comment tuteurer les plantes

  1. Sélectionnez le bon tuteur : Choisissez un tuteur suffisamment haut pour soutenir votre plante lorsqu’elle est complètement développée. Le tuteur doit mesurer au moins 6 pieds de haut pour la plupart des plantes.
  2. Positionnez le piquet : Enfoncez le piquet dans le sol à environ 4 à 6 pouces de la base de la plante pour éviter d’endommager les racines. Utilisez un marteau ou un maillet pour fixer fermement le piquet dans le sol.
  3. Attachez la plante : Au fur et à mesure que la plante grandit, attachez-la délicatement au tuteur en plusieurs points sur sa longueur. Utilisez des attaches souples ou de la ficelle pour éviter d’endommager la tige. Laissez un peu de jeu dans les liens pour permettre la croissance.

Comment installer un treillis

  1. Choisissez un treillis : Sélectionnez un treillis qui correspond à votre espace et convient au type de plante que vous cultivez. Les treillis verticaux fonctionnent bien pour les plantes grimpantes, tandis que les filets horizontaux peuvent soutenir des plantes comme les pois et les haricots.
  2. Installez le treillis : Pour les treillis autoportants, enfoncez les pieds dans le sol pour les stabiliser. Pour les treillis qui doivent être fixés à un mur, utilisez des supports et des vis pour les fixer en place.
  3. Entraînez vos plantes : guidez les vignes ou les tiges de vos plantes à travers le treillis pour les encourager à pousser verticalement. Attachez-les sans serrer avec de la ficelle si nécessaire pour supporter leur poids pendant qu’ils grimpent.

Conseils pour une croissance verticale réussie

  • Commencez tôt : Installez des tuteurs et des treillis au moment de la plantation pour minimiser les perturbations des racines.
  • Vérifiez régulièrement les attaches : au fur et à mesure que les plantes grandissent, ajustez les attaches pour éviter la constriction et soutenir une nouvelle croissance.
  • Maximisez la lumière du soleil : placez des treillis et des tuteurs pour garantir que vos plantes reçoivent suffisamment de soleil tout au long de la journée.
  • Taillez au besoin : La taille de certaines plantes peut favoriser une croissance plus productive vers le haut.

Recette de treillis DIY : treillis de concombre simple

Matériaux :

  • 4 poteaux en bois (7 pieds de haut)
  • Filet de jardin ou grillage à poules
  • Marteau et clous (ou agrafeuse)
  • Ficelle

Pas :

  1. Créez le cadre : Positionnez les quatre poteaux en bois pour former un carré ou un rectangle dans votre lit de jardin. Martelez chaque poteau à au moins 1 pied dans le sol pour assurer la stabilité.
  2. Fixez le filet : étirez un filet de jardin ou du grillage sur le cadre, en le fixant avec des clous ou une agrafeuse. Assurez-vous qu’il est serré et uniforme.
  3. Plantez vos concombres : Plantez des graines ou des plants de concombre à la base de chaque poteau.
  4. Guidez les vignes : Au fur et à mesure que les plants de concombre poussent, guidez-les doucement vers le treillis. Utilisez de la ficelle pour attacher les vignes sans serrer au filet si nécessaire.

En suivant ces étapes, vous pouvez facilement tuteurer et palisser vos plantes, conduisant ainsi à un jardin plus productif et visuellement attrayant. Que vous soyez un jardinier expérimenté ou débutant, ces techniques peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de votre espace de culture.

Inspiré par cela ? Partagez l’article avec vos amis !

Leave a Comment